• Accueil
  • >
  • Communiqués
  • >
  • Nature
  • >
  • Apple crée un fonds pour investir dans des propriétés forestières dans le cadre de ses efforts de suppression du carbone

Apple crée un fonds pour investir dans des propriétés forestières dans le cadre de ses efforts de suppression du carbone

Apple a créé un fonds de 200 millions de dollars pour investir dans des propriétés forestières productrices de bois qui seront gérées pour aider à éliminer le carbone de l’atmosphère tout en générant des bénéfices, a déclaré l’entreprise le 15 avril.

L’année dernière, Apple s’est fixé comme objectif de neutraliser ses propres émissions de carbone et celles de ses fournisseurs d’ici 2030. L’entreprise a déclaré que 75% de la réduction proviendrait de l’élimination des émissions grâce à des étapes telles que l’utilisation de l’énergie solaire et que les 25% restants proviendraient de efforts d’élimination du carbone.

Apple et l’association à but non lucratif Conservation International seront des associés commanditaires du « Restore Fund » doté de 200 millions de dollars. Goldman Sachs sera chargé de le gérer. Apple a confirmé être le plus gros investisseur du fonds.

Le fonds visera à générer un profit en investissant dans des propriétés forestières qui seront gérées à la fois pour produire du bois commercial et pour stimuler l’élimination du carbone, dans le but d’éliminer environ 1 million de tonnes de dioxyde de carbone par an.

« Notre idée ici est que si vous pouvez montrer que c’est rentable, et faire ce que nous devons faire en termes de réduction des risques climatiques, alors vous pouvez augmenter les investissements dans la restauration et la gestion des forêts, ce qui est vraiment nécessaire », a indiqué Lisa Jackson, vice-président de l’environnement, des politiques et des initiatives sociales d’Apple.

Pour aider à décider dans quels projets investir et à élaborer ses normes de comptabilité carbone, Apple a déclaré qu’elle travaillerait avec des groupes de normalisation extérieurs tels que le Forest Stewardship Council et Verra, entre autres.

Lisa Jackson a déclaré que les rendements cibles prendraient probablement en compte les rendements actuels des investissements financiers dans les forêts comme un moyen de démontrer que l’élimination du carbone peut être rentable.

« Les forêts exploitables rapportent de l’argent, car elles produisent les produits dont notre économie a besoin», a déclaré Lisa Jackson. « Et donc, il y a ici une opportunité, tout comme avec l’énergie propre, de montrer qu’il existe un modèle d’économie durable qui correspond à la durabilité des forêts. »

  • facebook
  • googleplus
  • twitter