• Accueil
  • >
  • Le Mag
  • >
  • Une créatrice taïwanaise transforme les déchets en articles de mode

Une créatrice taïwanaise transforme les déchets en articles de mode

L’inspiration pour la haute couture peut venir d’endroits étranges. Pour une designeuse taïwanaise, il s’agit de recycler les vieux fils et boulons de l’industrie électrique.

Wang Li-ling, 36 ans, parcourt les décharges, ramassant de vieux morceaux de métal et des fils du principal fournisseur d’électricité de Taïwan pour ajouter une touche supplémentaire à ses vêtements.

« Par exemple, il y a pas mal de matériel de Taipower qu’ils ont éliminé », a déclaré Wang Li-ling.

« Ces matériaux sont utilisés depuis plus de 20 ou 30 ans. Au moins plus de 10 ans. Ainsi, leur couleur ou leurs nervures sont différentes de celles des nouveaux matériaux ».

Taïwan, le nouvel eldorado de la mode 

Les fils et autres matériaux sont cousus sur des robes et autres vêtements, leur donnant une sensation futuriste et ce qui a provoqué un accueil chaleureux lors d’un défilé de mode à Taipei.

« En fait, c’est la première fois que je vois un créateur de mode taïwanais transformer des objets recyclés en quelque chose de nouveau », a déclaré l’influenceur de style de vie taïwanais Andrew Chen, qui était au salon.

« Tout le monde sait que l’industrie de la mode concerne la fast fashion (mode rapide). Et c’est du gaspillage. Cela a élargi mes horizons aujourd’hui que j’ai vu comment utiliser des matériaux anciens pour créer quelque chose de nouveau, puis le présenter avec créativité ».

Destination populaire pour les fashionistas de l’époque pré-coronavirus, Taïwan est une scène de la mode en plein essor, dont les créateurs commencent à avoir un impact sur la scène mondiale.

Avec de nombreux événements mondiaux fermés ou déplacés en ligne en raison de la pandémie COVID-19, Taïwan a organisé la Fashion Week de Taïwan en octobre avec des spectacles en direct, un témoignage des efforts réussis de l’île pour contrôler la propagation de la maladie.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter