LVMH donne 10 millions d’euros pour sauver la forêt amazonienne

LVMH a débloqué une enveloppe de dix millions d’euros afin de contribuer à la lutte contre les incendies qui ravagent la forêt amazonienne. La préservation de cette immense forêt primaire est du ressort de tous les acteurs publics et privés.

Les incendies qui frappent la forêt amazonienne depuis plusieurs semaines mobilisent l’opinion publique, les leaders du G7 et les acteurs publics et privés. Dans le cadre d’une prise de conscience internationale, LVMH a décidé de s’engager financièrement pour contribuer à la lutte contre ces incendies. Le groupe a annoncé, ce lundi 26 août, que dix millions d’euros allaient financer les efforts entrepris pour éteindre les feux.

Selon l’Institut national de recherche spatiale (INPE), ce sont environ 5 000 kilomètres carrés de forêts qui ont été détruits par les flammes depuis le début de l’année. La principale cause est la déforestation dont le processus s’est accéléré depuis l’accession de Jair Bolsonaro à la tête du Brésil depuis le 1er janvier 2019. Le G7 a été l’occasion de tirer la sonnette d’alarme.

L’engagement de groupes privés dans la lutte pour la préservation de la faune et de la flore amazonienne constitue une bonne nouvelle. Yann Arthus-Bertrand, membre du Conseil d’administration de LVMH, a fait part de sa fierté de voir le groupe « participer à cet effort d’urgence » avec l’espoir que « beaucoup suivront » cet exemple.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter