• Accueil
  • >
  • Général
  • >
  • Nucléaire : cinq centrales présentent un niveau de sûreté insuffisant

Nucléaire : cinq centrales présentent un niveau de sûreté insuffisant

centrales nucléairesLe gouvernement s’est engagé à fermer le centrale nucléaire de Fessenheim, plus vieille centrale du parc français. Mais, selon le dernier rapport annuel de l’Autorité de sûreté nucléaire présenté hier, cinq autres centrales auraient présenté en 2012 un niveau insuffisant de sûreté ou de radioprotection.

L’ASN a publié hier les conclusions de son dernier rapport annuel et, au delà de la vétusté de la centrale vieillissante de Fessenheim, vouée à être fermée prochainement, cinq autres centrales n’auraient pas rempli tous les critères de sûreté  ou de radioprotection. Les centrales de Civaux, Cruas, Paluel et Chinon ont donc présenté un niveau insuffisant de sûreté en 2012. Quant aux centrales de Cattenom et de Fessenheim, des défauts de radioprotection y ont été constatés. Toutefois, d’une façon générale, l’ASN juge le niveau de sûreté des centrales françaises “globalement satisfaisant“.

Manque d’investissements d’EDF

Mais le gendarme du nucléaire français s’en prend tout de même à EDF. Pour l’ASN, le manque d’investissements d’EDF dans les centrales nucléaires serait “en partie responsable” de la faible disponibilité des réacteurs nucléaires pour produire de l’électricité, et même de certains incidents constatés en 2012. Pierre-Franck Chevet, le directeur de l’ASN explique qu’il “y a eu pendant une certaine période un manque d’investissements global, en termes de maintenance des centrales d’EDF, et certainement pour partie responsable au moins d’une partie des indisponibilités et peut-être d’un certain nombre d’incidents“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter