Nouvelle enquête sur la qualité de l’eau en France

Après s’être penchées sur le prix du service de l’eau en France, France Libertés et 60 millions de consommateurs se lancent aujourd’hui dans la seconde phase de leur opération “Transparence”. Cette nouvelle phase s’intéresse désormais à la qualité de l’eau.

Comme elles l’ont déjà fait dans le cadre de leur enquête sur le prix de l’eau, les associations France libertés et 60 millions de consommateurs vont à nouveau interroger les consommateurs mais cette fois-ci sur la qualité de l’eau qui leur est distribuée. Ces consommateurs, devenus des “lanceurs d’alerte“, vont ainsi contribuer à établir une “carte des dérogations faites aux limites de la qualité de l’eau en France“, dérogations qui aboutissent à la distribution “d’une eau ne respectant pas les normes sanitaires“, expliquent-elles.

L’enquête aura alors pour objectif de “pointer du doigt le manque de transparence sur cette question“, confie à l’AFP Emmanuel Poilane, le directeur de France libertés. Il s’agit également de mettre à jour “la disparité des contrôles effectués sur le territoire“. L’association cite l’exemple d’une commune dans laquelle la quantité de bentazone, molécule d’un pesticide, avait été trois fois supérieure à la dose journalière acceptable durant 35 jours. Néanmoins, aucune information n’était passée auprès des consommateurs, si ce n’est que “la teneur en pesticides n’a pas dépassé le seuil de réglementation“.

Les résultats de cette enquête seront présentés lors der la prochaine Journée mondiale de l’eau, en mars 2013.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter