Santé : à vos baskets !

Le Figaro dévoile aujourd’hui les résultats d’une étude danoise qui conclut qu’une à deux heures et demie de jogging par semaine allongerait de 5 à 6 ans l’espérance de vie de ses pratiquants.

L’étude danoise Copenhagen City Heart, présentée ce samedi à Dublin à l’occasion d’un colloque de la Société Européenne de cardiologie, revient donc sur les bienfaits d’une pratique régulière du jogging. En effet, selon cette étude dont les conclusions ont été révélées aujourd’hui par le Figaro, courir entre une heure et deux heures et demie par semaine allongerait l’espérance de vie des pratiquants de 6,2 ans pour les hommes et de 5,6 ans pour les femmes. Pour bien faire, il est conseillé de pratiquer deux à trois séances, “l’idéal est de se sentir à bout de souffle sans être totalement essoufflé“.

Un risque de décès réduit de 44%

Avant d’arriver à cette conclusion, les Danois ont suivi 20.000 hommes et femmes de 20 à 93 ans depuis 1976. Et selon ces observations, le Pr Schnorh, cardiologue et responsable de l’étude, peut affirmer “avec certitude que la pratique régulière du jogging augmente la longévité“. Par ailleurs, le risque de décès chez les pratiquants réguliers de course à pied a également diminué de 44% sur la période étudiée.

Concrètement, le Pr Schnohr explique que la course à pied améliore l’absorption d’oxygène, augmente la sensibilité à l’insuline, abaisse la tension artérielle, améliore la fonction cardiaque, le système immunitaire, prévient l’obésité et améliore la santé mentale des pratiquants. Alors, n’attendons plus, chaussons nos baskets!

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter