« Touche pas à mon pot de Nutella »

Le Parlement européen s’apprête à entrer en guerre contre la plus célèbre des pâtes à tartiner, commercialisée par la firme italienne Ferrero. En effet, selon l’Union européenne, le Nutella serait trop sucré et trop gras.

Adieu les tartines de pain-Nutella pour les petits européens… C’est ce que souhaiterait certains parlementaires européens qui pointent du doigt la célèbre pâte à tartiner dans le cadre de sa lutte contre l’obésité. Ils accusent le Nutella d’être trop gras en raison de la présence trop importante d’huile de palme, trop sucré et dénoncent l’absence de conformité du Nutella aux nouvelles normes nutritionnelles.

Le Parlement de Strasbourg souhaiterait mettre en place un étiquetage nutritionnel plus sévère que celui en vigueur actuellement, qui ne fait part que de la quantité de protéines, glucides et lipides. Ainsi, sur les pots de Nutella, on pourrait bientôt lire des messages du type “attention, danger, favorise l’obésité“.

Déjà 1,2 million de fans de Nutella sur Facebook

Face à une telle bataille menée contre le produit commercialisé par l’italien Ferrerro, le ministre transalpin des Affaires Européennes dénonce le risque de “fondamentalisme nutritionnel“. Par ailleurs, la résistance s’organise sur le Net avec notamment la création d’un groupe sur  Facebook , “Touche pas à mon pot de Nutella“. A titre indicatif, le réseau social regroupe actuellement 1,2 million de fans de la tartine de Nutella.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter