Des problèmes de freinage sur la Prius embarrassent Toyota

Après le rappel de certains de ses véhicules pour un problème de pédales d’accélérateur, Toyota doit désormais faire face aux plaintes émanant de certains clients de son nouveau véhicule hybride Prius. Certains jugent en effet, le freinage de la Prius II peut efficace.

Commercialisée aux Etats-Unis et au Japon, la nouvelle Prius, symbole de la marque sur le plan écologique, a fait l’objet de nombreuses plaintes émanant de consommateurs peu satisfaits. Toyota a été contraint d’annoncer qu’il avait reçu des Etats-Unis près d’une centaine de réclamations concernant des problèmes de freinage sur son véhicule hybride. Et l’affaire ne s’arrête pas à quelques plaintes, l’agence fédérale américaine de sécurité routière, la NHTSA, enquête également sur ces problèmes de freins.

Sensation de freinage déroutante

La marque n’avait pourtant pas besoin de ce nouveau contretemps, après le rappel d’un peu plus de 8 millions de véhicules dans le monde pour des problèmes d’accélérateur. Chez Toyota, on se défend tout de même, en expliquant que le système particulier de récupération de l’énergie cinétique du freinage, pour la transformer en électricité, peut dérouter les conducteurs non habitués.  “Sur la Prius, la sensation de freinage est différente car il y a deux phases : d’abord la phase de régénération, puis le freinage normal proprement dit“, précise un porte-parole du groupe interrogé par Les Echos.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter