Barcelone a soif

Barcelone.JPGLa sécheresse chronique que connait l’Espagne provoque certaines tensions entre la Catalogne et le Madrid. Le refus du gouvernement de transvaser de l’eau du Segre vers Barcelone attise le conflit.

La ministre de l’Environnement espagnole, Cristina Narbona, a donné un refus catégorique au projet catalan visant à transvaser de l’eau du Sergue vers Barcelone. Dans un article paru aujourd’hui, “le Figaro” rappelle que la ville catalane souffre particulièrement d’une pénurie d’eau depuis l’automne et recherche toutes les solutions envisageables afin d’en venir à bout. Le projet en question prévoyait de ponctionner 1,5 hectomètres cube d’eau par jour en période de sécheresse.

Face à ce refus, le pouvoir régional de Catalogne, avec à sa tête le socialiste José Montilla a dénoncé le manque de “loyauté” et “l’irresponsabilité” du gouvernement “allié et ami de José Luis Zapatero”. Ce dernier considère que le transvasement d’eau des fleuves constitue une “aberration écologique”, et mène depuis déjà quatre ans une bataille contre les régions de valence et de Murcie qui réclament l’eau de l’Ebre pour irriguer les cultures d’agrumes.

La chasse au gaspi est ouverte

Parallèlement, Barcelone a également pris contact avec la ville française de Marseille afin d’envisager l’importation d’eau par camion citerne. Sans solution, les cinq millions d’habitants de la métropole catalane pourraient donc être soumis a d’importantes restrictions. Déjà, la chasse au gaspi est lancée. Ainsi, un particulier surpris en train de remplir sa piscine s’est vu remettre une amende de 3.000 euros par le gouvernement catalan.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter