De l’éolien offshore sans subvention en Allemagne !

  • par La Rédaction
  • 26/05/2017
  • Energie
  • 0

Même le gouvernement allemand n’en espérant pas tant en lançant son appel d’offre pour de nouveaux parcs éoliens offshore : les groupes énergétiques vainqueurs proposent des projets sans aucune subvention publique, une première mondiale. Preuve que l’éolien offshore a définitivement changé de dimension.

Mi-avril a eu lieu un événement qui marquera sans doute l’histoire mondiale des énergies renouvelables. En Allemagne, la Bundesnetzagentur, autorité fédérale en charge de l’attribution des concessions énergétiques, a rendu public le résultat de son appel d’offre pour la première phase du WindseeG, un ambitieux plan fédéral d’implantation d’éoliennes en mer.

Des parcs géants, construits sans aide publique

Et à la surprise générale, y comprise de l’agence, les lauréats ont présentés des projets sans subvention pour des parcs de très grande ampleur. Le groupe allemand EnBW a remporté le champ He Dreiht de 900 MW et le groupe danois Dong les champs de OWP West (240 MW), Borkum Griffrund West 2 (240 MW) et Gode Wind (110 MW) ; le dernier prévoit une aide de 60 euros par MWh produits, mais les trois premiers se construiront sans aucune subvention publique.

Réduction des coûts, économies d’échelle et augmentation de la durée d’exploitation

Plusieurs éléments expliquent cette première mondiale. La technologie des éoliennes offshore est arrivée à maturité, les coûts de production des turbines et d’installation en mer ont chuté, pendant que la taille maximale des éoliennes explosait : Dong prévoit d’équiper ses deux parcs avec des turbines de 13 à 15 MW, qui ne devraient voir le jour que dans quelques années.

La taille même des parcs permet des économies d’échelle, cependant que l’augmentation de la durée d’exploitation des concessions de 25 à 30 ans par la Bundesnetzagentur promet un retour sur investissement plus important.

Nouveaux appels d’offre à venir

Devant le succès inattendu de cet appel d’offre, le gouvernement allemand a décidé d’en lancer plusieurs autres dans les mois qui viennent, toujours dans le domaine des champs d’éoliennes offshore, pour une puissance totale de 3 000 MW. L’objectif est double : renouveler un parc éolien vieillissant et développer de nouveaux parcs géants pour accélérer la transition énergétique allemande.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter