Australie : une ancienne mine d’or transformée en parc d’énergies renouvelables

  • par La Rédaction
  • 11/04/2017
  • Energie
  • 0

La société australienne Genex Power, en partenariat avec l’État du Queensland, va utiliser le site d’une mine d’or à ciel ouvert pour produire de l’électricité solaire et hydroélectrique – une réhabilitation qui va dans le sens de l’histoire.

L’État du Queensland, en Australie, ambitionne d’atteindre 50% d’énergie renouvelable en 2030 : dans le cadre de ce plan, l’État a missionné la société Genex Power pour transformer une mine d’or en pôle d’énergies renouvelables. Fermée depuis 2001, la mine de Kidston était la plus grande mine à ciel ouvert d’Australie.

Genex Power veut profiter des infrastructures laissées sur place et de l’ensoleillement élevé sur le site pour mettre sur place trois projets : deux fermes solaires vont voir le jour, de 50 et 270 MW, ainsi qu’une centrale hydroélectrique, de 250 MW. La première ferme solaire a été démarrée en janvier de cette année : une fois achevée, elle devrait produire de quoi fournir environ 26 000 foyers, soit 145 000 MW/h par an.

Profiter d’un site idéal

Pour l’hydroélectricité, Genex Power va utiliser les deux trous béants laissés par la mine et qui se sont remplis d’eau : l’eau d’un bassin devra être élevée suffisamment haut pour être relâchée dans un autre réservoir, en traversant au passage des turbines reliées à des générateurs, produisant ainsi de l’électricité. L’eau sera ensuite pompée pour être ramenée au réservoir du haut, et à nouveau relâchée.

La seconde ferme solaire sera construite en même temps : ce sont ses panneaux photovoltaïques qui apporteront l’énergie nécessaire au pompage de l’eau. Ces travaux commenceront en 2018 pour une mise en service prévue en 2021.

Utiliser les infrastructures laissées sur place

Genex Power va construire 185 kilomètres de lignes électriques pour amener l’électricité jusqu’à la ligne principale fournissant les villes de Townsville et Cairns. Pour le reste, la société australienne va largement profiter des infrastructures existantes, les bassins d’eau, des espaces de stockage, une décharge de déchets rocheux, un accès routier et une piste d’aviation laissés par l’ancienne mine. Autant d’économie de réalisées pour un beau projet de réhabilitation.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter