Accueil / Actualité / Et si l’éclipse du 20 mars prochain mettait en danger le système électrique européen?

Et si l’éclipse du 20 mars prochain mettait en danger le système électrique européen?

Une éclipse partielle de soleil est attendue en Europe le 20 mars prochain. Mais au delà de la curiosité astronomique, c’est le système électrique européen qui risque bien d’être perturbé par l’événement suite à la réduction considérable de la production photovoltaïque.

Une étude menée par le réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité et de gaz (Entsoe), et publiée lundi s’inquiète des conséquences de l’éclipse partielle de soleil prévue le 20 mars prochain sur le système électrique européen. En effet, ce sont « 35.000 mégawatts, soit l’équivalent de 80 unités de production de taille moyenne » qui vont « disparaitre progressivement du système électrique européen pour revenir progressivement par la suite » explique l’étude.

Pour les auteurs de l’étude, « le risque d’un incident ne peut pas complètement être écarté« . Si en France l’énergie solaire est encore à la traine avec seulement 1,1% de sa production électrique d’origine solaire, en Allemagne ou encore en Italie, le nombre d’unités solaires est beaucoup plus important. Un quart de production électrique allemande provient d’une source solaire. La coordination entre les différents gestionnaires européens de réseaux sera alors « cruciale » le 20 mars. Le nucléaire ou le charbon seront appelés à la rescousse pour combler le déficit solaire. Ce sera donc « un test sans précédent » de coopération énergétique en Europe.