Accueil / Fil Info / Nucléaire : l’Ukraine inquiète
Sarcophage Tchernobyl
Sarcophage à Tchernobyl, en Ukraine

Nucléaire : l’Ukraine inquiète

Avec plusieurs jours de retard, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, a révélé mercredi, qu’un incident s’était produit vendredi dans la méga centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d’Europe avec ses 6 réacteurs.

Si aucune pollution radioactive n’aurait été enregistrée suite à un court-circuit dans le réseau électrique du réacteur 3, cet incident interpelle dans un pays en conflit ouvert avec la Russie, et qui recense pas moins de 15 réacteurs nucléaires, vieux et à la sûreté aléatoire. Outre la centrale de Tchernobyl, malheureusement connue depuis la catastrophe de 1986, l’Ukraine dispose de 4 autre sites nucléaires : Rovno et Khmelnitski au nord-ouest, Ukraine-Sud au centre et Zaporijia au sud-est, qui exploitent au total encore 15 réacteurs d’une puissance cumulée de 13 gigawatts.

De conception soviétique, les réacteurs ukrainiens sont vieillissants, construits pour la plupart dans les années 1970 et 1980. Leur durée de vie vient pourtant d’être prolongée de 20 ans supplémentaires.