Accueil / Général / Les fruits et légumes, couverts de bactéries

Les fruits et légumes, couverts de bactéries

fruits et légumesLes bactéries nous entourent. On les retrouve partout. Deux chercheurs de l’université du Colorado se sont alors plus particulièrement penchés sur les bactéries présentes à la surface des fruits et légumes que nous consommons. Ils constatent alors que ces bactéries attaquent en nombre mais qu’elles varient en fonction du mode de culture des aliments: bio ou conventionnelle.

Si l’on en croit les conclusions de l’étude menée par deux Américains, Jonathan Leff et Noah Fierer, publiées aujourd’hui dans le Figaro, une majorité des fruits et légumes que nous consommons est donc recouverte de bactéries (26 groupes bactériens recensés), mais leurs taux de concentration varient d’un fruit à l’autre, ou d’un légume à l’autre. Ainsi, tomates, raisin, pommes, fraises, font apparaitre un grand nombre de bactéries mais en des taux de concentration différentes.

Des variations interviennent également en fonction du mode de culture des produits. Les produits issus de l’agriculture bio feraient apparaitre moins d’entérobactéries que les produits issus d’une agriculture conventionnelle. Ces entérobactéries sont majoritairement présentes dans les matières fécales des bovins.

Des bactéries inoffensives

Mais, ces bactéries présentes dans les fruits et légumes que nous consommons seraient inoffensives, contrairement à celles que l’on peut trouver dans la viande, rassure le Figaro. Christophe Nguyen The, directeur de l’Unité sécurité et qualité des produits d’origine végétale  à l’Inra d’Avignon, confirme au quotidien que “la flore bactérienne habituelle n’est pas pathogène. Cela peut arriver exceptionnellement mais, dans ce cas, elles ne proviennent pas de la niche écologique de la plante. Même si elles s’y trouvent, elles ont tendance à disparaître“.

Cela n’exclut pas la contamination de certains fruits et légumes par des agents pathogènes. Mais, dans ce cas, cette contamination intervient extérieurement, lors du conditionnement, de la conservation des produits ou encore à la maison. “Quand on coupe une viande contaminée par des salmonelles, on peut les transférer sur une salade si on ne nettoie pas son couteau“, explique Christophe Nguyen The.

  • http://www.detectimmobilier.com Chasseur immobilier

    Cette fixation sur les bactéries ne remettrait elle pas en cause le système immunitaire ?

  • zebulonbourgeois

    @Croquette: “Les bactéries nous entoure”, ça a été corrigé depuis ;-)

  • Croquette

    @ zebulonbourgeois

    Que voulez-vous dire ?

  • Zugzwang

    En effet, depuis Pasteur, la société moderne tend à nous faire croire que tous les micro-organismes sont pathogènes. Il y a encore moins d’un an, la bactérie “tueuse” E. Coli avait été brandit comme scandale sanitaire par tous les média. Ces derniers ont oublier de nous préciser que cette bactérie est naturellement présente dans notre estomac est INDISPENSABLE à notre système digestif et donc notre SURVIE. Alors oui, certaines souches de bactéries sont pathogènes mais, comme le précise Olivier, la plupart des “variétés” nous sont nécessaires. Notre biologie vit en SYMBIOSE avec nombre de levures, champignons, bactéries et virus.
    J’ai parfois la douloureuse sensation qu’il y a plus de culture de bactéries dans nos labos que de culture G dans la tête de nos “journalistes”. Notre cerveau aussi contient des bactéries mais selon les individus, elle semblent ne pas fonctionner de la même manière…
    Vive le roquefort et à mort les fromages pasteurisés ! S’il y a du goût et de la vie, c’est aussi grâce aux bactéries, merci à elle d’être présentes dans notre alimentation.

  • zebulonbourgeois

    “Les bactéries non entourent”
    Première phrase, première faute, ça la fout mal !
    Relisez-vous ;-)

  • Rémi

    Heureusement que ces deux nigauds n’ont pas confondu leurs légumes avec un Camembert au lait cru.

  • frank

    la flore intestinale contenue dans notre tube digestif et qui est indispensable a notre bon fonctionnement, est composée entre autres de bactéries, donc merci aux bactérie de permettre notre existence, les bactéries c’est la vie !

  • el zorro

    tout a fait d’accord avec olivier.Heureusement qu’il y a des bactéries car sinon nous ne serions pas là. Voila des chercheurs qui viennent a grands frais d’enfoncer une porte ouverte

  • escande

    ok. par ailleurs depuis toujours on dit de passer a l’eau courante tous fruits et légumes avant utilisation. comme se laver les mains avant de faire de la cuisine. décidément les évidences ne passent pas

  • olivier

    Tout est couvert de bacteries et tout le temps: le sol, les meubles, les animaux et vegetaux, notre peau, tout ce que nous mangeons l’interieur de notre bouche, de nos intestins,etc….Je pense qu’il faut arreter de publier des conneries juste pour faire du buzz ou pour faire peur aux gens…Les bacteries sont dans plus de 99% des cas utiles voire nécessaires à notre survie. Des termes comme “les bacteries attaquent” sont idiots : les bacteries n’attaquent rien, elles étaient là avant nous, s’adaptent aux conditions extérieures (notamment si on tenete de les tuer avec des biocides), et seront là après nous.