Cette eau du robinet qui nous empoisonne

C’est un éternel recommencement? et une question lancinante, l’eau du robinet est-elle oui ou non potable ? A en croire le documentaire explosif qui sera publié ce soir sur France 3, la réponse est non, sauf si on aime l’aluminium, les nitrates, les pesticides et les résidus de médicaments.

« C’est un danger invisible qui menace les foyers, une menace pour la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Les citoyens l’ignorent, l’eau potable qui coule de leurs robinets est souvent contaminée » s’inquiète le documentaire d’investigation qui sera diffusée ce soir à 20h35 sur France 3. Qu’on habite dans le Centre, en Normandie ou en Charente, on boit de l’eau qui « regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers ».

Même si elle est parfois conforme aux normes sanitaires actuelles, ce qui n’est pas toujours le cas, l’eau du robinet consommée chaque jour par des millions de français serait contaminée aux polluants chimiques. Véritable cocktail chimique, l’eau tirée du robinet dans la région Centre et en Ile-de-France regorgerait de pesticides et autres nitrates, mais aussi de résidus médicamenteux.

Selon Sophie Le Gall, réalisatrice de ce documentaire, les pouvoirs publics connaissent cette pollution mais ferment les yeux, en distribuant régulièrement des dérogations permettant de continuer à distribuer une eau qui dépasse les normes pesticides ou nitrates. Résultat, des auvergnats ou stéphanois boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium, susceptible de provoquer la maladie d’Alzheimer. Le documentaire rapporte que les doses de toxicité dépassent largement le seuil de risque fixé par la plupart des scientifiques.

Trentaine de résidus médicamenteux

Avec une valise multimédia équipée d’éprouvettes, la réalisatrice de ce documentaire d’investigation a sillonné la France pour recueillir les preuves de la contamination et interpeller les autorités. Et le constat est accablant, « partout en France, l’eau potable charrie désormais une trentaine de résidus médicamenteux : antidépresseurs, traitements contre le cancer, hormones de la pilule contraceptive qui modifie le sexe des poissons ».

Alors que l’Europe presse la France depuis plusieurs années de moderniser ses usines de traitement, l’Etat minimiserait l’ampleur de cette pollution, comme les communes et les grandes compagnies de distribution qui ne souhaiteraient pas que de nouvelles règles les contraignent à de lourds investissements.

Pour en savoir + : « Du poison dans l’eau du robinet » diffusé lundi 17 mai à 20h35 sur France 3.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • Cosquer

    A qui profite le crime ? on peut se poser la question !

  • Pingback: Cette eau du robinet qui nous empoisonne « Groupe des Elus Verts & apparentes de la mairie de Rouen()

  • Viniasco

    Ce qui serait intéressant de savoir, c’est si l’eau embouteillée n’est pas tout aussi polluée.
    Je pense pas que ce soit le cas des eaux minérales vu que les sources sont sensées être très protégées mais bon, mieux vaudrait s’en assurer.
    Par contre, pour les eaux dites de source qui ne sont que l’eau du robinet en bouteille…